lab

Jardin vue du ciel

Bientôt cinq ans que je me suis lancé dans le projet de la création d'un jardin-prairie. Cinq ans à découvrir, projeter et apprendre... Au départ, je n'aimais pas jardiner. J'allais au jardin pour aider ma femme et entretenir certaines parties du potager et de la pelouse.

 Régulièrement , elle m'amenait visiter des jardins et lentement , j'ai commencé à m'y intêresser et, telle une graine en dormition, j'ai "perçé" la terre. 
Je pense que nos visites régulières au festival des jardins de Chaumont sur Loire fut le terreau de cet éveil ( et ma femme , la pluie et le soleil).
 La pâture fut mon nouveau terrain de jeu.
 Jardin-prairie de circonvolutions sauvages et ordonnées , chemin Omega , courbes des 40 charmes , biotipis et herbaglyphes , Perles florales et autres errances graminéennes , se dessinant au gré de mes envies ou rêveries édéniques.
Un jardin se découvre en le parcourant mais depuis la réalisation des herbaglyphes , une idée me taraudait. Avec la pousse des végétaux , ils étaient de moins en moins appréciables, tout au moins, leurs dessins ne s'offraient plus aussi nettement. 
Certes, le peuple des herbes hautes n'avaient que faire de mes arabesques. Ils s'y égayaient et là est le véritable bonheur d'un jardin. Il se doit de marier flore et faune.
Alors, j'ai investi dans un drone . 
Outre la vision zénithale de mon jardin et l'appréciation du décorum, je découvre nombre de détails qui me seront utiles.
En multipliant les survols sur une année , je découvrirai avec plus de précision les aires "sèches" ou plus riches , m'orientant dans le choix de mes futurs plantations. Je pourrai redéfinir ou corriger certaines zones, notamment sur  ma propre circulation (car dans un tel jardin , le traitement ou l'évacuation de produits de fauches ou de taille est important pour les rendre plus aisés ) . Bien sûr pour mes futurs projets, la vision spatiale est très importante. Je suis sûr que cet outil m'apportera bien d'autres bénéfices.

Je parle ,je parle ... des images sont bien plus éloquentes. Je vous invite dans mon jardin:
Si vous voulez apprécier cet historique ,vous pouvez faire ce petit voyage temporel sur les grandes lignes de ce jardin prairie en partant depuis le début. J'ai choisi des articles et chacun peut se lire tel un épisode, avec en bas de page un lien pour le suivant. Bonnes errances "Adé tertous"

 

13 comments:

Françoise a dit…

Bonsoir Menalque
Ah oui, ces photos vues du "ciel", font ressortir tous les dessins et tout le relief de ton jardin, les couleurs aussi, les variétés, c'est super chouette ! Cela donne vraiment un aperçu complet de ton travail et de ce que la nature en a fait, elle aussi. Bravo ! :-)
J'irai voir la création de ton jardin du début, ça m'intéresse. :-)
Bonne fin de journée, et bon week-end.

Pastelle a dit…

Alors ça y est il est arrivé ce drone ! Ton jardin le valait bien. Les photos sont superbes !
La lune est particulièrement réussie. Quelles sont les fleurs qui la composent ?
Bon jardinage ! :)

Menalque a dit…

Merci: étant un poil perfectionniste, je ne suis pas encore satisfait totalement sur les couleurs. Je vais tâcher de jouer sur les contrastes. Ceci dit , cela dépend aussi des saisons. Ce qui m'a le plus impressionné c'est le rond jaune pétant. C'est un if. Je voyais ses têtes jaunes mais vu du ciel; il tranche nettement . (mes réponses aux commentaires seront peut être tardives prochainement-vacances et occupations-)

Menalque a dit…

Merci. Moi qui pensait que la lune était mal dessinée. Pas évident de bêcher au sol des courbes parfaites. Sinon c'est un mélange de fleurs mellifères ( sauge des près, bourrache, centaurée, chrysanthème ,cosmos, rudbeckia , souci et d'autres encore. ( je serai très busy cet été donc participation et comments en retard )

yannn a dit…

Je viens te faire un coucou, à toi Yann Arthus Ménalque ....
Ton jardin vu de haut. Et là, tu peux y voir toutes les remédiations à y faire.
Faune et flore, sont respectés, en hautes herbes, et en zone tondue,
les vers de terre seront plus visibles pour les prédateurs.
Puis, analyses de sol, pourquoi ici, ça pousse et là, ça reste stérile.
En tous les K, tes initiatives sont très originales.
Uniques dirais-je même.
Rendez vous direct à ton tipi restaurant, j'ai comme une petite faim ....
Amic@lement. Yann

Françoise a dit…

Et voilà, Menalque, j'ai fait le tour de ton jardin, du début à maintenant. Tu as mis en route ton projet en novembre 2018, tu l'as mené à bien et il n'est pas terminé, aura-t-il une fin d'ailleurs ? Certains espaces fleuris m'ont fait penser à ces jachères fleuries, espaces que j'aime beaucoup, les fleurs en toute liberté, et les insectes qui se délectent de leur nectar. Je suis admirative de ce que tu as fait de ta prairie, c'est vraiment un beau rendu, un bel espace, un beau parc ouvert sur plein d'horizons. Bravo ! :-)
Belle fin de journée, Menalque, et un bel été.

Menalque a dit…

Merci Yannn. Oui c'est très instructif pour moi cette vision, je découvre plein de choses ( qui pourrait être évidentes pour un pro ) et cela va m'aider pour mes futurs projets. Je me suis transformé en Bourdon . tttzzzzzzzzzzzzzzzzzz

Menalque a dit…

Merci beaucoup Françoise. et d'avoir pris le temps de découvrir l'évolution. Regarder en arrière, c'est aussi se projeter vers l'avenir. Bel été aussi à toi...

yannn a dit…

Merci d'être venu jouer aux devinettes estivales.
Tu as joué et gagné.
Ce Klimt, avec ses peintures dorées, m'avait tapé dans l'œil.
Mais de là à le trouver dans une BD, surprise pour moi.
Je devrais reprendre la lecture de Déraillée, et trouver d'autres idées de devinettes.
Devinettes au moins pour moi même.
Je vais aller voir tes articles en lien.
Amic@lement. Yann

Menalque a dit…

J'avais découvert Klimt à Vienne il y a quelques années mais ma sensibilité ( plus punk-rock) m'avait orienté sur un autre artiste que j'ai découvert là-bas : Egon Schiele. Deux mondes...

yannn a dit…

Merci d'avoir, rectifié la localisation de ma route en lacets. La route Transfagarasan .... Un haut lieu de la route de montagne. La première fois je l'avais vu dans une émission automobile, top Gear. À plus. Yann
Ps, on vient de me mettre un lien avec une vidéo qui montre le surtourisme dans les dolomites.

yannn a dit…

Oui, pour le décor en montagnes des Dolomites, aspect d'une dentition féline, canine .... Yann

Menalque a dit…

tout a fait, les debris d'érosion aux pieds des "crocs" cîmes font même pênser aux gencives, c'est vraiment surprenant. ( comme je suis en vacances et sur le départ, serai moins présent pour les commentaires ;)