lab

Hommage à Tolkien au jardin

Tolkien-monogram-garden
 Il y a un peu plus de 100 ans eut lieu une offensive terrible ,ici ,dans la Somme ,le 1er juillet 1916 . Des dizaines de milliers de soldats furent décimés dans la boue des tranchées, dans ce qui fut appelé le No Man's Land. Une journée meurtrière, un jour noir pour les soldats britanniques. 
 J.R.R. Tolkien était sur le front mais ne participa pas à cet assaut...

L'art de la guerre et de la bande dessinée

peinture-blindage Si les deux domaines semblent dissociés , il faut reconnaitre que la bande dessinée lorgne de plus en plus du côté des conflits et des affrontements. Du divertissement apparent, elle est devenue aussi une source de témoignages, d'apprentissage sur les grands évènements historiques qui émaillent l'évolution des peuples sur Terre...

Quand le Diable s'invite au jardin

Napus-sylvestris-horae-ad-usum-romanum" Ainsi donc , tu aurais voulu jouer de la Création dans ton jardin sans vouloir m'inviter? Je vois pourtant en ce lieu tant de convives qui semblent à leur aise et portent en eux, si ce n'est un poison mortel, mais au moins  des tourments selon l'usage. Ici et là, muguet, ricin, if et hellebore, digitale, chevrefeuille et euphorbe et je ne te parlerai pas des bulbes. N'est ce pas là un datura qui se dore au soleil? Je t'accorde que prudence est mère de sûreté mais ne te laisse point gagner par la crainte, d'une tirade baziléenne * portant sur une nomination calomnieuse. N'aperçois tu pas cette abeille inconnue venue chercher mon pollen pour sa descendance? Laisse moi grimper de mes vrilles sur tes biotipis , les garnir selon ta conception originelle. Et si je semble vouloir gagner les cieux, d'ailes je n'ai à brûler et non par déchoiement. "...

Pour un jardin libre et instable

Terres-des-confins

 "J'aime imaginer mon jardin comme un avatar de mon esprit. Semblable et pourtant si différent. Comme un rêve volage que l'incarnation, soumis à un univers autre, apparaîtrait sous une nouvelle apparence. Gardant un fil ténu de mon lointain espace , je suis , apprenant , découvrant et désorienté. Je puis prendre moultes formes mais ycelles se gardent une liberté , une orientation qui m'échappent. Décontenancé, je tente de reprendre la main , la maîtrise de mon sujet, comme si cette perte ne pouvait aboutir qu'à l'alienation. Une dissolution dans les eaux mouvantes, une érosion en fines particules.

Franches esquisses du jardin

Jardin-saint-adrienDu sommeil hivernal au réveil printanier, ce titre "capellovicien" se plait à redéfinir mes cheminements hortusiens . Tel un baiser enchanteur sortant le jardin-prairie de son endormissement, les franches esquisses soulignent les allées, sans oublier les venues, redessinant les courbes sensuelles, ôtant le voile capricornien... 
Point de beauté sans regard 
Nul regard sans arrêt...

Tolkien reading day : "La lettre perdue et retrouvée"

tolkien reading day Tous les ans , le 25 mars , a lieu le Tolkien Reading Day (Journée lecture des oeuvres de Tolkien). Cette date correspond à la chute de Sauron, l'être qui incarne le Mal absolu dans le Seigneur des Anneaux (SdA)

Les rêves endormis

 Le jardin sommeille et porte en lui des rêves endormis, telles des semences dissimulées. 

Même si mon esprit tressaille , animant mes paupières closes de soubresauts fugaces et que mes pas  ne foulant plus la prairie, pourrait présager un semblant de brumation, j'imagine encore parmi les cycles rituels, des levées ou apparitions, germant des limons fertiles ou s'érigeant d'illusions manipulées...