lab

Etre né quelque part (3)- La Gacilly 2023

On dit qu'une image vaut un long discours. Peut être. Mais ce sont des fleuves qui sont déversés chaque jour et que boivent nos yeux sans en saisir pleinement le sens. Nos mémoires accumulent les octets, mega,giga,tera - hexa yotta quetta...Arrêtons nous un instant.

Il faut certes savoir se nourrir d'informations si l'on veut comprendre le monde, regarder ailleurs, par delà nos fénêtres , bien au delà... Et même si nous devons reprendre la course, il n'y a pas de petites compréhensions, celles qui apparaissent lors des observations qui veulent déchiffrer, le souffle posé et le pas arrêté.

Je poursuis sur ce festival de La Gacilly:
Après le focus sur Sebastio Salgado , place aux autres exposants photographes.
 Bien sûr, il s'agit d'un tri non pertinent. Chaque regard se tourne et détourne selon une complexité qui nous est propre.
De même , je sais pertinemment que découvrir des clichés sur un écran peut reprendre le mantra mega-giga-tera... mais il suffit aussi du pixel-composite pour faire naître une émotion.

Voici donc une petite déambulation et s'il n'y a point d'émotion naissante , une simple curiosité peut néanmoins vous divertir.

j'ai connu l'évasion avec les clichés de David Noubilet et ses eaux du bout du monde , le frisson et la dureté avec Evgenia Arbugaeva , reconnu les affres de la civilisation avec David et Peter Turnley  , les cultures si differentes avec Pascal Maître, la beauté et la composition de Vee Speers, l'interrogation et l'opposition des mondes avec Lucas Lensi , la difference avec Nadia Ferroukhi et l'humour avec Sacha Golberger. 
Ce ne furent pas les seuls à attirer mon regard.
Mais ces balades durant deux jours m'ont nourri et font partie de ma mémoire vive...

Ade tertous et puisque la série finit sur Roswell, un petit salut Vulcain de la part de notre ami Spock disparut il y a peu : "Longue Vie et propérité"

8 comments:

yannn a dit…

Ta mise en page permet une belle observation des œuvres photographiques.
On clique dessus, et l'écran est inondé.
Et toi, de cette profonde immersion, tu as retenu les spécificités de chaque auteur, autrice.
Que cette photo de Nadia est colorée contrastée des richesse du monde.
Pour chaque œuvre, une kyrielle d'émotions.
Merci pour ton complément d'informations à propos de l'armoire aux 8 serrures.
Et l'étymologie du mot " escartonner ". Partager. Répartir les contributions.
À ton contact, on en sort toujours enrichi.
Amic@lement. Yann

Menalque a dit…

Merci. Je te renvoie le compliment car ce sont tes articles qui suscitent l'interrogation. Le mot escarton, je ne le connaissais pas et tu devines qu'un archéologue aime bien fouiller ;) . Sinon pour les photos , c'est vrai que je passe beaucoup de temps pour la mise en page ( et de retrouver les auteurs pour respecter le travail du photographe) mais une fois que la galerie est en place, il est plus facile pour le lecteur de faire défiler celles ci de droite ou de gauche.
Les émotions, les grands photographes en sont les maestros et là , avec ce festival, j'en ai pris plein les mirettes...A bientôt.

yannn a dit…

Merci de m'avoir précisé que pour une de tes photos agrandies,
il suffisait pour faire défiler, appuyer sur les flèches latérales.
Bien plus pratique que mon système :-)
Merci pour ta photo papillon, le Tircis, intéressant, moi perso, jamais vu en vrai.
Chez nous, c'est paon du jour, et petite tortue.
À plus. Yann

Menalque a dit…

Surtout pratique pour les grosses galeries, sinon c'est assez long à mettre en place mais avec l'habitude... Pour le tircis quand je l'ai vu , je pensais que c'était un papillon de nuit. Mais non, il est bien du jour. Je ne l'avais jamais vu non plus si ce n'est sa chenille toute verte assez fluo que je retrouvais parfois dans la maison. Maintenant je connais l'animal...métamorphosé.

Françoise a dit…

Bonsoir Menalque. Enfin, je me pose un peu, et je me délecte de tes photos. Toutes différentes, habitées par celui qui les a faites et encore plus habitées par les personnes qui y figurent, chacune mérite une attention particulière, regarder chaque détail, chaque regard, chaque situation. Faute de pouvoir me rendre à la Gacilly, je prends beaucoup de plaisir à regarder toutes ces photos. Merci Menalque. Bon week-end.

Menalque a dit…

Merci . Tout le mérite revient aux auteurs c'est pour cela que je tenais à bien associer leur nom sur chacune des photos. C'est vrai que parfois c'est long de retrouver un auteur d'une image qu'on partage mais c'est une habitude à prendre. Je suis heureux que ce bref instant de la Gacilly te soit parvenu. Bonne semaine ...

yannn a dit…

Merci pour ta participation au défi amical, faune flore.
Et je dois dire que tes biotipis ont fait recette.
Je me suis permis d'emprunter 3 de tes photos perso.
Pour te surprendre un peu.
On y voit bien le peuplement du tipi, qui progresse.
Et chez une amie de blog, j'ai découvert une étrange fougère.
" l'Herbe à la lune (Botrychium lunaria) " .... Yann

Menalque a dit…

Pas de soucis pour les photos et oui j'ai été surpris . C'est une très belle idée de partage et très instructif. (d'ailleurs je me suis retenu d'en poster une ribambelle;) . Je vais de suite chercher cette fougère.