lab

Quand le Diable s'invite au jardin

Napus-sylvestris-horae-ad-usum-romanum" Ainsi donc , tu aurais voulu jouer de la Création dans ton jardin sans vouloir m'inviter? Je vois pourtant en ce lieu tant de convives qui semblent à leur aise et portent en eux, si ce n'est un poison mortel, mais au moins  des tourments selon l'usage. Ici et là, muguet, ricin, if et hellebore, digitale, chevrefeuille et euphorbe et je ne te parlerai pas des bulbes. N'est ce pas là un datura qui se dore au soleil? Je t'accorde que prudence est mère de sûreté mais ne te laisse point gagner par la crainte, d'une tirade baziléenne * portant sur une nomination calomnieuse. N'aperçois tu pas cette abeille inconnue venue chercher mon pollen pour sa descendance? Laisse moi grimper de mes vrilles sur tes biotipis , les garnir selon ta conception originelle. Et si je semble vouloir gagner les cieux, d'ailes je n'ai à brûler et non par déchoiement. "...